mardi 28 mai 2019


    


Image associée

















Je prends un flacon de vin 
Et je vais le boire parmi les fleurs,
Nous sommes toujours trois,
Comptant mon ombre et mon amie la lune
Heureusement que la lune ne sait pas boire
Et que mon ombre n’a jamais soif 
Quand je chante, la lune m’écoute en silence.
Quand je danse, mon ombre danse aussi.
Après tout festin les convives se séparent. 
Je ne connais pas cette tristesse
Lorsque je regagne ma demeure, 
La lune m’accompagne et mon ombre me suit.
Li-Taï-Po, Fête intime (Chine) 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Archives du blog